Vite dit (par procuration) #3

Deuxième tentative, deuxième échec : il semblerait que je sois bien malgré moi hermétique à la plume de Kate Morton. Et ce malgré mes efforts, d’autant plus soutenus que les éditions Presses de la Cité m’ont fait cadeau de cet ouvrage. Face à cet échec et pour donner tout de même une suite à ce partenariat, j’ai – une fois n’est pas coutume – prêté l’ouvrage et demandé main forte à ma libraire de sœur, amatrice de Kate Morton et qui prend la plume pour faire la critique d’un ouvrage dont elle a su (elle !) apprécier toutes les qualités.

Difficile de résumer en quelques pages ce pavé d’une grande richesse ! Kate Morton nous invite une nouvelle fois à un passionnant voyage dans le temps, laissant affleurer les émotions au fil des pages.
En plus d’une intrigue bien construite, bien que parfois complexe, les inconditionnels y retrouveront les ingrédients qui font le succès des romans de cet auteur : jeune femme en plein doute, destin brisé et autres tromperies ; vieille photographie et documents jaunis, secrets enfuis et vieille bâtisse de l’Angleterre victorienne…. 
Et, une fois dépassés les premiers chapitres et le temps que se démêlent et s’imbriquent les histoires des personnes issus de différentes époques (et que le lecteur comprenne que c’est un fantôme qu’il suit dans les méandres du passé et de la vieille demeure!), plus rien ne viendra entraver le plaisir de parcourir un roman onirique et esthétique.

Kate Morton, La Prisonnière du temps, Presses de la cité, 2019, ♥♥♥♥♥

2 réflexions sur “Vite dit (par procuration) #3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.