Vite dit #2

La preuve (Véronique !) qu’un pari peut aboutir à une bonne surprise…

Alain-Fabien Delon signe un roman d’apprentissage thérapeutique qui flirte avec l’autobiographie. Toute ressemblance avec des personnes existantes n’est donc absolument pas fortuite. Pour autant, l’essentiel est ailleurs : dans un récit sincère et constructif, au style vif et fiévreux, sur le détachement affectif. Comment tuer le père, sans lui faire trop de mal ? Pour Alain-Fabien, ce sera à coups de plume.

Percutant. Bravache. Franc.

Alain-Fabien Delon, De la Race des Seigneurs, Stock, 2019, ♥♥♥♥