Throwback Thursday Livresque #45

A l’initiative de BettieRose, ce rendez-vous est conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, mais version livres. Chaque semaine, un thème/ une lecture et l’occasion de ressortir des placards des livres qu’on aime, mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler.

Et ce jeudi :

 

The last chance

Pour moi, ce sera, sans hésiter, ce roman d’anticipation jeunesse qui m’a fait découvrir un style et qui m’a emportée dans une histoire captivante et touchante.

MalleyLa Déclaration
Gemma Malley
Naïve, 2007
Ma chronique

Royaume-Uni, 2140. Un traitement contre la vieillesse et la maladie permet à la population du globe de ne plus mourir. Cette longévité a cependant une contrepartie : les femmes doivent renoncer à donner naissance à un enfant.
Anna est le fruit d’un manquement à cette loi. C’est la raison pour laquelle elle vit recluse dans le pensionnat de Grange Hall, établissement dévolu à l’éducation des enfants nés illégalement. Maltraités, humiliés, endoctrinés, les Surplus doivent y apprendre l’obéissance et la servitude et c’est ainsi qu’Anna s’évertue, chaque jour, à devenir un bon Élément. Toutefois, l’arrivée du Surplus Peter, qui prétend connaître l’histoire et les parents d’Anna, va peu à peu brouiller les certitudes de la jeune fille (quatrième de couverture).

Throwback Thursday Livresque #43

A l’initiative de BettieRose, ce rendez-vous est conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, mais version livres. Chaque semaine, un thème/ une lecture et l’occasion de ressortir des placards des livres qu’on aime, mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler.

Et ce jeudi :

tbtl201843

FRISSONS, SANG, HORREUR, THRILLER, ANGOISSE, SUSPENS…

 

MRhorrorstor.inddGrady Hendrix
Horrorstör
Milan et demi
2015
Chronique

Il se passe quelque chose d’étrange au magasin de meubles Orsk à Cleveland, en Ohio. Ces derniers temps, les employés découvrent, en arrivant le matin, des étagères Kjërring démontées, des piles de gobelets Glans renversées, des armoires Liripip fracassées… Les ventes sont en berne, les responsables de rayon paniqués : les caméras de surveillance ne montrent rien d’anormal. Pour lever le mystère, une équipe de trois employés s’engage à rester sur place toute une nuit. Au cœur de l’obscurité, ils arpentent les allées du showroom désert, courent après d’inquiétants bruits et finiront pas se confronter aux pires horreurs… (quatrième de couverture)

Throwback Thursday Livresque #41

A l’initiative de BettieRose, ce rendez-vous est conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, mais version livres. Chaque semaine, un thème/ une lecture et l’occasion de ressortir des placards des livres qu’on aime, mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler.

Et ce jeudi :tbtl201841

Écureuil (un livre pour lequel on a économisé, ou un personnage économe ou encore mettant en scène un écureuil, dans le texte ou sur la couverture. Dérivés acceptés : les noisettes

Parce qu’une Pléiade, ça se mérite !

Reliure bibliothèque de la Pléiade.jpg
Par DocteurCosmosTravail personnel, CC BY 3.0, Lien

 

Throwback Thursday Livresque #39

A l’initiative de BettieRose, ce rendez-vous est conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, mais version livres. Chaque semaine, un thème/ une lecture et l’occasion de ressortir des placards des livres qu’on aime, mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler.

Et ce jeudi :tbtl201839

 

Je me rends compte que j’ai lu quelques longues séries, sans les chroniquer (c’est malin !). Du coup, je vous parlerais d’un pavé (et d’un auteur qui les affectionne) qui m’a laissé une impression assez mitigée…

9782367626901-001-TJoël Dicker
La Disparition de Stephanie Mailer
Audiolib
Chronique

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons, dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers : le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin du meurtre. L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à découvrir le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque. Avant de disparaître à son tour dans des conditions mystérieuses. Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer ? Qu’a-t-elle découvert ? Et surtout : que s’est-il réellement passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea ? (quatrième de couverture)

Throwback Thursday Livresque #38

A l’initiative de BettieRose, ce rendez-vous est conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, mais version livres. Chaque semaine, un thème/ une lecture et l’occasion de ressortir des placards des livres qu’on aime, mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler.

Et ce jeudi :

tbtl2018-38

Il peut s’agir un roman meilleur qu’on le pensait, d’un personnage qui se révèle, d’un lieu, décor, paysage, d’une situation, d’une émotions… bref quelque chose qui a fait vibrer votre être de lecteur.

Mon joyau caché, c’est un livre que j’ai étudié pendant mes années de fac. Un petit livre que je pensais sans prétention mais qui s’est révélé un véritable petit bijou. Adoré à tel point, que je le relis une fois par an, depuis 17 ans (ça ne nous rajeunit pas tout ça !). Le connaissez-vous ?

9782844120595Robert Nathan
Le Portrait de Jennie
Joëlle Losfeld
Chronique
Posologie

Un jeune peintre, pauvre et méconnu, fait la connaissance d’une petite fille, tandis qu’elle joue, seule, au beau milieu du parc qu’il traverse. Ils se lient d’amitié et Jennie fait alors le vœu de grandir le plus vite possible, pour que leur soit donnée la possibilité de s’aimer. Ce qu’Eben Adams ignore, alors que se noue ce pacte enfantin, c’est que Jennie Appleton – qui n’est autre qu’une apparition d’autrefois, une âme perdue – va tenir sa promesse. Et qu’une telle rencontre va bouleverser sa vie d’homme et d’artiste à tout jamais…